Nouveau module ! Masterclass executive education Transition vers une cryptographie sûre dans un monde post-quantique le 24 avril

Prochaine session deeptech SOFA, le moteur de simulation multiphysique débutant le 25 avril

Nouveau module ! Formation état de l’art La sécurité informatique face aux menaces quantiques le 25 avril

Prochaine session deeptech Machine Learning and Cybersecurity: Why and How with scikit-learn avancé les 29 avril et 6 mai

Nouveau module ! Formation état de l’art La cybersécurité des systèmes de contrôle industriel le 29 avril

Portrait de formatrice : Valeria Loscri (5 mars 2024)

© Inria / Photo C. Morel

Portrait de formatrice – Valeria Loscri, chercheuse Inria spécialiste en cybersécurité et résilience des réseaux sans fils

À l’occasion de la journée internationale des droits des femme, Inria Academy propose une série de portraits de femmes chercheuses au sein d’Inria Academy qui font avancer le monde dans les domaines scientifiques et numériques. Découvrez le portrait de Valéria Loscri, chercheuse Inria au centre Inria d’université de Lille et spécialiste en cybersécurité et la résilience des réseaux sans fils.

Parcours

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

J’ai fait la plus part de mes etudes en Ingénierie des Systèmes, Electroniques et Telecommunication en Italie. J’ ai démarré une thèse en 2003 en Systèmes distribués et Réseaux en Italie et j’ai mené une partie de ma thèse à Houston à la Rice University. Après ma thèse j’ai fait un postdoc en Italie et j’ai démarré des collaborations avec des chercheurs à Lille, ce qui m’a permis de connaître Inria où j’ ai postulé pour un poste de chercheur.

Formations

Quelle est la spécificité des formations que vous donnez ?

Je donne des formations qui concernent les réseaux sans fil, ce qui touche differentes technologies de communication tels que la 5G, le WiFi, le Bluetooth, etc. Ces technologies vont nous permettre d’être connectés d’une façon ubiquitaire, et de pouvoir bénéficier des services et applications qui se basent sur le paradigme de l’Internet des Objets – IdO (Internet of Things – IoT). Néanmoins, ils ont des vulnérabilités importantes en termes de cybersécurité, surtout quand il s’agit d’applications qui concernent des systèmes critiques, tels que les hôpitaux, les véhicules connectés, etc. De plus, l’utilisation des objets connectés peut conduire à la fuite de données personnelles sensible. Dans mes formations, je présente les points positifs et les potentielles vulnérabilités des réseaux sans fil avec les nouvelles technologies de communication.

Femmes et numérique

D’après votre expérience, quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes femmes qui hésite à se lancer dans un carrière scientifique ou dans le numérique ?

L’internet des objets et les réseaux sans fil font désormais partie de notre vie au quotidien, découvrir leur vulnérabilités et les potentiels attaques est primordiale et il faut beaucoup d’imagination. C’est vraiment incroyable ! J’encourage les jeunes femmes d’être curieuses et de découvrir et connaître davantage les technologies de communication qu’elles utilisent et apprendre à se protéger et à devenir les inventeurs des solutions innovantes de cyber sécurité de demain.